Les premiers  tags ou balises  :   

<HTML> Signale le début d'un document de type HTML.
</HTML> Signale la fin d'un document de type HTML.   
<HEAD> Signale  le début de la zone d'en-tête. (début du  document proprement dit contenant   des informations destinées au browser)       
</HEAD>  Fin de la zone d'en-tête.                                  
<TITLE>  Début du titre de la page.                
</TITLE>  Fin du titre de la page. 
<BODY>  Début du document proprement dit.
</BODY>  Fin du document proprement dit.   
  • Vous remarquerez  qu'à chaque balise de début d'une action, soit <...>, correspond   une balise de fin de cette  action </...>.  
  • Remarquez  aussi que les balises ne sont pas "case sensitive". Vous pouvez donc écrire <HTML>, <html>, <Html>, etc.  

  Entamons  le premier document Html:

  Ouvrez  l'éditeur de texte.
               
  Écrivez  les codes Html suivants::

        L'Enregistrement du  document est à faire avec l'extension .htm ou html.  


     Ouvrez votre navigateur.
                
  Affichez le document via le menu File/Open file...  

     Contemplez  votre premier document Html.  

  Celui-ci est vide (et c'est normal) mais tout à fait opérationnel! Il faudra maintenant lui fournir votre information à l'intérieur des balises <BODY></BODY>. Remarquez que votre "TITLE" est présent dans la fenêtre de Netscape.                           

  Pour vos éventuelles modifications, il n'est pas nécessaire de rouvrir à chaque fois le navigateur:

- Appelez l'éditeur de textes (sans  fermer pas le navigateur)
- Modifiez le code Html initial
- Enregistrez ensuite le fichier
- Revenez au browser et appuyer sur "reload"
- Voyez que le e contenu du browser a été mis à jour

  L E   T E X T E (1)  

   Tout document Html contiendra principalement du texte. Agrémentons le   par quelques balises élémentaires : 

Gras   [Bold] <B>...</B>
<STRONG>...</STRONG>
Début et fin de
zone en gras

Italique   [Italic]   <I>...</I>    
<EM>...</EM>
Début et fin de
zone en italique 
Taille de
caractère
[Font size] <FONT SIZE=?>...</FONT> Début et fin de
zone avec cette taille
Couleur de
caractère
[Font color] <FONT COLOR="#$$$$$$">
</FONT>
Début et fin de
zone en couleur
la ligne   [Line break] <BR>    Aller à la ligne
Commentaires [Comments] <!-- *** --> Ne pas afficher
Centrage [Center] <CENTER></CENTER>

Centrer   

  Ouvrez l'éditeur de texte 

<HTML>
<HEAD><TITLE></TITLE></HEAD>
<BODY>
texte simple<BR>
<B>
texte en gras</B><BR>
<STRONG>
texte en gras</STRONG><BR>
<I>
texte en italique</I><BR>
<EM>
texte en italique</EM><BR>
<B><I>
texte en gras et en italique</I></B><BR>
<FONT SIZE=5>
texte</FONT>
<FONT COLOR="#0000FF">
en bleu</FONT>
<!--C'est fini-->
</BODY>
</HTML>

  Ouvrez le browser              

 

  Quelques commentaires :

  • Le texte tout simple s'écrit sans balises. Il sera repris par le browser avec la police et taille de caractères choisies dans sa configuration par défaut. 

  • Le browser affiche le texte qu'on lui "dicte" en passant à la ligne lorsque celui-ci atteint le bord de la fenêtre. Pour le forcer à passer outre à cette règle de conduite et à faire un saut à la ligne comme vous le souhaitez, il faut une instruction particulière. C'est la balise <BR>. Celle-ci représente une action ponctuelle et n'a donc pas besoin de balise de fin. 

  • Le même browser ne tient compte que d'un seul espace entre les mots. Ainsi pour lui
    <FONT SIZE=5>texte</FONT>
    <FONT COLOR="#0000FF">en bleu</FONT> est équivalent à
    <FONT SIZE=5>texte</FONT><FONT COLOR="#0000FF">en bleu</FONT> 

  • Il n'est pas rare d'utiliser plusieurs balises pour un même élément de texte. Il faut veiller à bien les imbriquer. Ainsi <B><I>...</I></B> est correct et <B><I>...</B></I> risque de vous créer des ennuis. 

  • La taille dans <FONT SIZE=?> peut être indiquée de deux façons :

    1. avec un nombre de 1 à 7. La valeur par défaut étant 3.

    2. de façon relative par rapport à la valeur par défaut (ici 0). Soit -3 -2 -1 0 +1 +2 +3. 

     Pour les puristes , les balises <I> et <EM>, <B> et <STRONG> ne sont pas totalement équivalentes. Vous verrez en poussant plus avant votre étude du langage Html que <EM> et <STRONG> appartiennent aux définitions structurales (style logique) dont l'apparence dépend des options reprises dans la configuration du browser. Les balises <B> et <I> appartiennent aux formats de présentation (style physique) dont l'apparence dépend de la volonté de l'auteur. 


   Codes de quelques couleurs basiques. 

Bleu #0000FF Blanc #FFFFFF
Rouge #FF0000 Gris clair #C0C0C0
Vert #00FF00 Violet #8000FF
Jaune #FFFF00 Noir #000000

         T E X T E (2)     

   Des balises de texte, il y en  existe des tas ! Selon les versions du HTML (nous en sommes à la version HTML 4.01  en décembre 2001 ) et l'apparition des éditeurs Html évolués, certains tags sont moins utilisés. D'autres aussi sont  d'un emploi rare ou pour le moins particulier. 

   En voici quelques-uns qui compléteront votre panoplie actuelle. 

 

   Le tag <BLOCKQUOTE>...</BLOCKQUOTE> introduit une citation.
Son utilité serait douteuse si le texte de cette citation n'était introduit avec un léger retrait à gauche et à droite. Ce qui est bien pratique pour agrémenter la présentation. 

   Voici un texte normal sans blockquote.

Voici un texte avec blockquote. Remarquez le retrait.

  Pour la petite histoire ce tag n'était pas prévu dans Netscape Editor de la version Gold 3.0 mais il a été ajouté à la version Netscape Communicator 4.0. Le même effet peut être   réalisé par un tableau ou un tag de liste vide.

 

  Vous savez déjà que les browsers ne reconnaissent qu'un espace entre les mots. Ce qui peut se révéler gênant dans certaines situations.
La balise <PRE>...</PRE> affiche un texte dit pré formaté. Le browser prend ainsi en compte tous les espaces et sauts de ligne définis à l'écran. 

 
P r a t i q u e      

  Avant que les tableaux ne soient reconnus par les browsers, les braves pionniers du Html devaient employer ce tag pour faire des tableaux.

  Le tag <ADDRESS>...</ADDRESS> pour indiquer une adresse (généralement en fin de document).
Voici un exemple d'adresse :  
Mr Dpont Durand                                              
10, rue du louvres
75001 Paris 
 

  La balise <U>...</U> souligne le texte.
Comme, par convention, les éléments servant d'hyper lien sont soulignés
(c'est le même que dans les fichiers d'aide), on évitera le souligner des éléments de texte pour lui donner de l'importance. On préfèrera la mettre en gras ou dans un format ou une couleur de police  différent. 

 

  Netscape 3.0 et plus (et pas Microsoft Explorer) permet d'afficher un texte clignotant par la balise <BLINK>...</BLINK>. Ce tag est un peu tourné en dérision car il est rapidement ennuyeux. On lui préfèrera une image animée qui peut être débranchée après quelques  clignotements.

 

Les tags <SUB>...</SUB> et <SUP>...</SUP> placent le texte respectivement en indice et en exposant. Ainsi,
<SUB>escalier</SUB>escalier<SUP>escalier</SUP> aura comme résultat 

escalierescalierescalier

 

Pour aligner du texte, on a utilisé l'attribut ALIGN ou le tag <CENTER>. Il existe une balise permettant d'aligner différents éléments. c'est le tag :

<DIV align=left>...</DIV>
<DIV align=center>...</DIV> 
<DIV align=right>...</DIV>

Cette alternative pour l'alignement horizontal du texte est parfois bien utile pour définir l'alignement d'une portion de texte. 

  Les autres balises seront vues dans les  études qui vont suivre.

                
   
   

                                                         

Google